• Facebook
  • Twitter
  • Google +

J'ai besoin de repos...

J'ai besoin de repos... - Jessica Breeze

J’étais dans une ville qui m’était inconnue. Je marchais dans des rues bordées de maisons aux façades de bois, patinées par le temps. J’avais pris quelques jours de vacances, et je ne me pressais pas vraiment. Ma marche lente, me donnait l’occasion d’admirer les détails cocasses ou raffinés que chaque rue renfermait. J’avais été prise d’une envie de partir. Ma situation, seule et sans enfants, me permettait de prévoir des vacances aux dates qui me convenaient. La souplesse de mon employeur par rapport aux dates de mes congés s’expliquait par la grande confiance qu’il me portait. Je pus donc réserver quelques jours dans un hôtel charmant, et visiter cette ville, réputée pour sa beauté. Avant de partir, j’avais soigneusement revu ma planification financière personnelle. Mon organisation fut sans faille, et je suis arrivée à ma destination, rassérénée. Rien ne pourrait m’empêcher de d’occuper mon temps libre comme je le souhaitais.

J’avais prévu des visites de monuments et de lieux chargés d’histoire, pris plusieurs livres, et même, quelques ouvrages en tissu que je voulais finir. Dans ma chambre d’hôtel, le calme reposant me poussait à lire, à tricoter ou à coudre. Parfois, je mettais une musique douce. Je sentais mes tensions se dénouer au fur et à mesure des jours qui passaient. Mes épaules et le haut de mon dos me faisaient souffrir en permanence. J’avais vu de nombreux médecins et tous avaient conclu à une trop grande nervosité. Conclusion : je devais me détendre. C’était exactement ce que je faisais pendant ce séjour. De plus, le soleil était de la partie, et je pouvais m’installer dès le matin sur la terrasse du restaurant de l’hôtel pour prendre mon déjeuner.

De nombreuses promenades m’amenèrent à connaître la ville, aussi bien que ses habitants ; les ruelles n’avaient plus de secrets pour moi, pas plus que les raccourcis et les lieux à éviter, à cause d’une importante circulation des automobiles. Je flânais dans les rues avec tout le plaisir de découvrir encore certains détails, mais en maîtrisant mes itinéraires, puisque je parvenais à très bien me situer en ville. J’avais pris quelques photographies et j’avais noté mes impressions, chaque jour. C’était une sorte de carnet de voyage. J’espérais que je garderais, grâce à ces images et ces écrits, ces moments merveilleux dans ma mémoire. Ce séjour se déroulait plusieurs années en arrière, mais j’ai gardé à l’esprit encore beaucoup d’instants que j’avais vécus, pendant ces vacances inoubliables.

 

The author:

author