• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le piano, une passion ardente

Le piano, une passion ardente - Jessica Breeze

Un fan inconditionnel de musique, cet instrument a changé ma vie. Voici mon histoire, ma folle passion du piano était née depuis ma tendre enfance. À l’âge de 7 ans, je suivais des leçons de piano individuelles. Mon professeur me complimentait sur ma façon de jouer à un tel âge. Mes coups d’essai de pianiste étaient timides, mais sûrs, affirme-t-il. Il me guidait très bien sur les techniques à utiliser. Pour mes 12 ans, ma famille m’avait offert un petit clavier portable. Les années passèrent, je me perfectionnais. 

L’interlude

Peu de temps après, j’ai connu un peu de baisse de motivation, car j’ai passé mon examen. Je devrais me concentrer sur ce qui était important. En même temps, mon maître avait subi un traitement des varices au laser. Il ne m’avait pas enseigné pendant quelques jours, à cause de sa convalescence. Fini l’examen, nous avons repris le cours de piano. Il s’était déjà remis de son opération. Après, j’avais beaucoup de temps libre pour pratiquer. J’étais ambitieux, je ne pouvais pas m’arrêter. Plus le temps passait, plus j’aspirais la perfection. Un jour, j’avais réussi une note extraordinaire avec ses touches magiques, j’étais aux anges. 

L’apothéose

Ensuite, avec quelques amis, nous avons créé un petit groupe qui chantait dans le grenier. C’était magnifique, je croquais la vie à pleines dents. Pour notre groupe, il nous fallait un piano, un vrai. Pas le modeste clavier portable que j’ai eu pour mon anniversaire. En ce temps, mes parents refusaient catégoriquement de m’en acheter. Alors, nous avions réfléchi sur la manière d’avoir cet instrument. Nous avions décidé de faire un petit spectacle. L’idée était là, mais nous ne savions pas comment la réaliser. Une pensée m’avait traversé l’esprit, mon professeur était un spécialiste en matière d’organisation de spectacle. Nous lui avions expliqué la situation. Il était heureux de nous entendre, car lui aussi est passionné de musique. Il nous avait trouvé une petite salle pour la fête, et nous a conseillés sur le plan marketing. Il connaissait très bien le milieu, le spectacle s’était bien déroulé, il avait même participé. Tout le monde était heureux, mon groupe avait obtenu le piano tant désiré. Grâce à ce concert, nous sommes devenus populaires. Nous avons signé des contrats partout, et fait de grands spectacles. Et bien sûr, mon professeur nous aidait dans toutes nos démarches. Il était même devenu notre manager. Qui aurait pu imaginer que cette passion nous mènerait vers un tel succès.

 

The author:

author